, 43 tweets, 10 min read Read on Twitter
#Thread #Blackout & #Venezuela
Le Venezuela entame sa 4ème journée sans approvisionnement stable en électricité. Des dizaines de personnes seraient déjà mortes dans les hôpitaux vénézuéliens.
20minutes.fr/monde/2469067-…
La panne généralisée d’électricité au Venezuela est traitée comme un fait divers par la presse généraliste française, alors que des dizaines de milliers de vie sont en jeu. Pourtant, il s’agit d’une menace majeure à laquelle toutes nos sociétés sont exposées.
Un blackout, ce sont des populations entières exposées à des pénuries et des risques mortels. Ce thread a pour objectif d’expliquer ce que c’est qu’un blackout, ses déclencheurs, et surtout ses conséquences sur la société.
Un blackout est une rupture d'approvisionnement en électricité, qui peut affecter des zones plus ou moins grandes selon les circonstances. C’est un super-risque qui affecte toute la société. Le plus longtemps il dure, les plus dramatiques sont les conséquences.
Un blackout, c’est le métro qui s’arrête, les cartes bancaires qui ne marchent plus, les frigos qui s’arrêtent. C’est les réseaux mobiles qui cessent de fonctionner. C’est les hôpitaux qui sont fragilisés. C’est les digicodes et portes automatiques qui ne servent plus à rien.
C’est les pompes à essence qui ne fonctionnent plus, et les feux de circulation qui sont hors service. C’est les réseaux de distribution d’eau qui s’arrêtent.
Ok, on a pu voir que c’est un danger majeur qui touche la plupart des secteurs. Mais alors, comment est-ce que ça peut arriver un blackout ?
Un blackout peut être causé par des catastrophes naturelles (par ex. un tremblement de terre), techniques (par ex. l’explosion d’une turbine), ou des actions humaines (par ex. cyberattaques ou attentats). On dénombre un total d’environ 300 causes potentielles.
Par exemple, lors de l’expérience Aurora, une cyberattaque avait suffi à détruire un générateur diesel :
Ces déclencheurs peuvent mettre en panne des moyens de production d’électricité (ex : arrêt d’une centrale électrique) ou des éléments du réseau de transport et distribution (ex : panne d’une ligne électrique).
Cette panne peut engendrer une cascade d’effets en se propageant dans les différents niveaux du réseau. Elle peut ainsi faire tomber le réseau à une échelle locale, régionale ou même nationale.
La résilience du réseau face aux perturbations dépend de la redondance des infrastructures (avoir des surcapacités permettant d’absorber les chocs) et de la fragilité des infrastructures critiques (points vulnérables pouvant facilement céder).
Généralement, les réseaux électriques ont des redondances et diverses protections pour éviter la propagation des perturbations. C’est pour ça que le réseau national ne tombe pas en panne après la chute d’un poteau électrique en rase campagne.
Dans le cas du Venezuela, les infrastructures sont sous-entretenues depuis plusieurs années, tout comme les moyens de production d’urgence (par ex. les groupes électrogènes dans les hôpitaux).
Les informations sont hautement incertaines en raison des enjeux politiques, mais il pourrait s’agir d’un feu de forêt sous une ligne haute tension, ou alors d’une turbine du barrage de Guri qui aurait cédé, ou alors d’une cyberattaque.
Maintenant qu’on a les bases théoriques, on peut aborder les conséquences concrètes. On va se mettre dans le scénario d’un blackout national, avec une impossibilité de rétablir le réseau.
Dans la seconde où le réseau tombe en panne, tous les appareils nécessitant une alimentation électrique s’arrêtent. Tous, sauf ceux qui ont un approvisionnement de secours (batteries, groupe électrogène).
Les transports sont immédiatement touchés. Le réseau routier est perturbé par l’arrêt des feux de signalisation. Des embouteillages se forment rapidement, surtout en milieu urbain. Les bus et trams à caténaires sont immobilisés. Le métro et les trains s’arrêtent en pleine voie.
Les téléphones fixes, internet et la télévision sont immédiatement hors d’usage. Les réseaux mobiles fonctionnent pour une trentaine de minutes avant de s’arrêter. Ils sont rapidement saturés par les appels d’urgence.
Les commerces sont durement touchés. Les frigos et congélateurs s’arrêtent, tout comme les systèmes d’aération et de sécurité. Les terminaux de paiement par carte ne fonctionnent plus. La situation génère des tensions, surtout que la population n’a que peu d’argent liquide.
A ce sujet, au Venezuela, l’argent liquide a disparu depuis quelques mois, en raison de la trop forte inflation. Les transactions se font surtout par carte bancaire. Je vous laisse imaginer la galère maintenant.
latribune.fr/economie/inter…
[Quelques heures après]
Les conséquences s’aggravent.
Les accidents augmentent sur les routes, et de plus en plus de véhicules en panne d’essence sont laissés sur le bas-côté des routes. Les voies de trains et de métro commencent à être dégagées à l’aide de locomotives diesel.
L’approvisionnement en eau pose problème, les pompes ne fonctionnent plus. Les systèmes d’assainissement (douches, toilettes) sont aussi à l’arrêt. Les systèmes d’évacuation et de traitement des eaux usés sont à l’arrêt, les matières fécales s’accumulent.
Dans les banques, certaines agences ayant pu rester ouvertes permettent de retirer de l’argent liquide au guichet. Le manque d’argent liquide commence à poser problème pour les habitants n’en ayant pas.
[24h après]
Le trafic et les accidents diminuent sur les routes. Les personnes bloquées sur les routes et autoroutes sont dans une situation très précaire. Les supermarchés encore ouverts nécessitent une présence policière pour éviter les rixes.
La nourriture dans les frigos et congélateurs se réchauffe et commence à pourrir. Des premiers cas d’intoxication due à la consommation de produits avariés apparaissent.
Dans les hôpitaux, la situation se dégrade, l’électricité est affectée aux départements prioritaires. Le personnel doit se résoudre à renvoyer les patients non urgents chez eux.
Dans les pharmacies, les médicaments réfrigérés se réchauffent et deviennent inutilisables. Dans la plupart des habitations, dans le cas d’un hiver, la température baisse très fortement, pouvant causer des hypothermies.
La plupart des habitants ne peuvent plus cuisiner, les plaques électriques ne fonctionnant plus. Les individus ayant des réchauds à gaz ou au bois les utilisent, causant des départs de feu.
Les personnes coincées dans les ascenseurs, trains ou autres sont secourues par les services d’urgence.
[1 à 7 jours après]
Les supermarchés sont à cours de réserves. La plupart des ménages épuisent leurs réserves en 3 à 7 jours. Un marché noir se met en place avec un commerce de conserves et produits de base pouvant être consommés facilement.
Des centres d’accueil d’urgence sont ouverts pour les personnes vulnérables, notamment si les températures sont trop basses ou trop élevées.
Dans l’industrie agricole, les pertes s’accumulent, avec l’impossibilité de conserver les denrées ainsi qu’une surmortalité du bétail.
Dans le domaine de la santé, la situation est catastrophique, avec un manque de tout. Le personnel hospitalier est confronté à des dilemmes éthiques. L'insuline manque pour les diabétiques, tout comme les antibiotiques contre les infections. Un marché noir émerge pour les médocs.
Je pourrais continuer encore l’exercice, mais pour des raisons de brièveté j’en resterai là. L’important est de retenir que les dommages augmentent considérablement avec la durée du blackout. Je vous laisse imaginer la situation au Venezuela, après 4 jours sans électricité.
C’est donc tout pour moi ! Pour celles et ceux qui veulent mieux comprendre le sujet, il y a l'excellent dossier Blackout de @GregoireChambaz, qui explique les causes et conséquences du blackout
slideshare.net/GrgoireChambaz…
Le même Grégoire Chambaz a aussi fait une présentation sur la dépendance du numérique face aux disruptions électriques : docs.google.com/presentation/d…
[#Bonus] Pour creuser la situation actuelle du réseau électrique au Venezuela, il y a ce super thread de @AKurmanaev
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Jacques Chartier-Kastler
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Follow Us on Twitter!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3.00/month or $30.00/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!