, 16 tweets, 3 min read Read on Twitter
Live nocturne au sujet du 1er mai facebook.com/juan.branco.98…
[2/11]Nos dominants, complètement absorbés par les voies de communication traditionnelles, ne se rendent pas compte de ce qu'il se passe dans "l'inframonde", sur ces lives, les groupes, les boucles telegram.

Un monde est entrain d'émerger, fait de pensées et de luttes acharnées.
Nos journalistes ont quatre temps de retard sur la couverture de ces espaces, qui vont à une vitesse ahurissante mais sont essentiels pour comprendre le mouvement des gilets jaunes. Incapables d'en décrire les figures, les mouvements de fond. Ils n'en disent mot.
Les médias, aveuglés, aveuglent les pouvoirs et subissent autant qu'eux. Les services de renseignement arrivent aussi peu à suivre. J'ai rencontré des maires et des préfets désespérés de l'incapacité à comprendre, anticiper la mobilisation en cours, il y a quelques jours encore.
Quand on sait que la DGSI est "rouge écarlate" pour le 1er mai, cela dit beaucoup. Le résultat de tout cela, c'est que ce sont les policiers qui se trouveront exposés. En première ligne, pour compenser l'inanité de décideurs, au sens littéral, déconnectés.
Dans une société saine, non oligarchisée, avec une presse argentée, les rédactions auraient débloqué des millions pour traquer les évolutions en ligne, suivre au plus près un mouvement dont ils se contentent aujourd'hui de commenter les échos.
Un Etat sain, non-pillé, aurait été en capacité d'engager immédiatement des sommes équivalentes pour suivre et comprendre ce qui se jouait sur ces lieux là, anticiper, répondre à leurs demandes.

Aveuglé, il ne fait que, semaine après semaine, s'effondrer.
Seul @vincentglad, avant qu'il soit rattrapé par son insondable bêtise, suivait. Maintenant? Rien.

Dès lors, on se retrouve avec un écart entre l'espace visible et infravisible, le tangible et le médiatisé, le monde et le réel, pour reprendre des termes kantiens.
Quelle plus belle justification à la révolution ?
Dans l'inframonde, cartomanciennes, occultistes, data-analysts, juristes et financiers, qui ont tous explosé les limites de l'espace bourgeois et se déterminent maintenant seuls, avec des communautés massives, aux audiences pour certaines supérieures à bien des médias, avancent.
La crise de confiance est devenue telle envers les castes représentatives (au sens neutre du terme: journalistes, politiciens, etc) que celles-ci n'ont plus aucune capacité à apposer des stigmates: au contraire, toute proximité à leur égard devient source de défiance immédiate.
Les existences y sont fragiles, mélange de bienveillance et de phénomènes d'ostracisation, de bannissement et de "mort sociale" quasi-immédiates, à la moindre crise de confiance devinée, à la moindre trahison devinée. Les règles ne sont pas les mêmes que dans l'espace politique.
Il va falloir beaucoup de courage et d'humilité à nos "herméneutes" préférés pour reconfigurer leur travail. Se réorienter vers le décryptage et l'analyse de ces mondes qui leurs apparaissent sombres parce qu'inconnus.

Je doute qu'ils l'aient.

Au 1er mai.

[End thread]
Dans ce live, j'explique pourquoi il ne faut pas parler de "violences policières", qui existent marginalement, mais de violences politiques ou gouvernementales.

Dès lors que la police est utilisée pour faire taire un mouvement, elle ne s'excède pas: elle devient l'excès.
C'est ce qui explique ma critique de la réception médiatique soudaine du travail de @davduf, qui permettait (aux médias, et non à lui, qui fait un travail de structure) de donner l'impression qu'il y avait des dérives.
Non, il n'y a pas de "dérives": il y a une volonté politique assumée de ne pas répondre à une contestation. Et dès lors, d'utiliser la répression pour la faire taire.

Les "violences policières" sont la marge de cette violence politique qui est ordonnée et organisée.
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Juan Branco ✊️
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Follow Us on Twitter!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3.00/month or $30.00/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!