Nathan Peiffer-Smadja Profile picture
ID Resident @hopitalbichat @APHP. PhD student Public Health @HPRUamr @IAME_Center. Coordinator French Network of Young ID doctors @ReJIF_ @SPILF_ 🇫🇷🇬🇧🇪🇺
Dr² Olivier Coussi Profile picture Stephane Boisson Profile picture haiech jacques Profile picture 3 added to My Authors
15 Sep
Pour 2ème audition @Senat :
Pr Yazdanpanah
Pr Costagliola
Dr D'Ortenzio
Mme Marie-Paule Kieny

Tout le monde a juré de dire la vérité.
Quelques points marquants seront repris dans ce thread.
@DgCostagliola commence par détailler avec bcp de transparence ses activités notamment sur le VIH, en pharmaco-épidémiologie et les activités menées pendant COVID-19
La vidéo peut être vue sur le lien suivant :
videos.senat.fr/video.1746383_…
Read 64 tweets
15 Sep
DR commence fort. Après avoir juré de dire "la vérité que la vérité", il prétend qu'il n'a jamais fraudé.
On rappelle qu'il a été interdit de publication par tous les journaux de l'American Society of Microbiology pendant 1 an.
"Il me manque une case sur la signification symbolique des choses" ?!
Il dit que son papier Gautret et al. a été le plus cité dans la littérature mondiale COVID. Sans préciser qu’il a été cité ds la plupart des cas pour critiquer sa méthodologie et dire qu’il ne valait rien.
#LTRaoultDitNimporteQuoi
Read 59 tweets
14 Sep
🔥L'#hydroxychloroquine, un traitement efficace pour #Covid_19 comme le prétend encore Raoult ?

Faisons un petit tour du monde des recommandations voir ce qu'en pensent les experts.

J'ai pris uniquement la dernière version des recommandations nationales dans chaque pays.
En France @hcsp_fr

🛑Ne pas utiliser quel que soit le niveau de gravité

hcsp.fr/explore.cgi/av…
Au Royaume-Uni @GOVUK @NHSuk

🛑Utilisation non recommandée quelle que soit la gravité

gov.uk/government/new…
Read 38 tweets
8 Sep
🔥Je découvre avec effroi qu'un institut, de financement public, partage ses propres recommandations de prise en charge clinique de la #COVID19, qui diffèrent de façon majeure de l'ensemble des recommandations des sociétés savantes dans le monde et des données de la science.
Les conséquences potentielles pour la médecine sont terribles.

Imaginons un futur proche où chaque institut ou structure de santé publie sur Youtube / Twitter ses propres recommandations thérapeutiques selon ses travaux et données sans tenir compte de la science
Seule compte l'approbation populaire et le nombre de likes ou de retweet de "ses" recommandations maison.

Aucun compte à rendre aux collègues de la spécialité, aux sociétés savantes par exemple @SPILF_ , à la Haute Autorité de Santé @HAS_sante, à l'@ansm.
Read 7 tweets
2 Sep
Nos concitoyens ont assisté durant la pandémie à une dispersion des moyens scientifiques à l’échelle mondiale, européenne, et même nationale, nourrie par une impréparation et des égoïsmes. Il est urgent de provoquer une transformation salutaire.
Quelques chercheurs minoritaires ms surmédiatisés, afin d’embellir artificiellement leurs résultats, ont exclu de leurs statistiques des patients dt le traitement n’a pas fonctionné et qui sont décédés ont inventé des données de manière avantageuse lorsqu’elles étaient manquantes
Read 10 tweets
28 Aug
Ne vous inquiétez pas nous sommes prêts pour leurs viles attaques.

Cela fait déjà 4 mois pr ma part qu’ils ont recours à leurs combines : partage massif de mon tél, mail, adresse postale. Menaces, inscriptions à des 10aines d’offres de rénovation énergétique avec mes coordonnées
Mail à mon chef de service, mail à mon DRH, insultes quotidiennes, antisémitisme, etc.

Le pire reste Fb. Quand des débiles partagent votre adresse postale sur des groupes de 200k personnes en disant « allez le remercier », on le sent passer.

Donc, je confirme, il faut être prêt
Franchement, ne m’y attendais pas, en 2020, en France en défendant la démarche scientifique et en demandant de la rigueur dans l’évaluation des médicaments, sans jamais insulter personne.

C’est triste mais je reste optimiste, cela concerne une minorité, certes bruyante, des gens
Read 8 tweets
4 Aug
🔥🔥#DisCoVeRy de l'@Inserm c'est nul et ça sert à rien ?
Facile de critiquer surtout ceux qui n'ont rien fait de correct à l'IHU.
Un petit thread pour y voir plus clair 1/n

👇👇
Dans le cadre des maladies émergentes @WHO recommande depuis plusieurs années de mettre en place de grands essais cliniques randomisés collaboratifs et internationaux afin d'évaluer au mieux les stratégies préventives et thérapeutiques les plus prometteuses.
En janvier 2020, premières étapes de #DisCoVeRy, aucun antiviral efficace contre le virus SARS-CoV-2 n'était disponible pour traiter la Covid-19. Cette situation a peu évolué puisqu’aucun traitement antiviral diminuant la mortalité des patients n’est encore disponible à ce jour
Read 39 tweets
11 Jul
🔥On demande fréquemment où on en est pour la prise en charge #COVID__19 #COVID19 #SARSCoV2

Pas de traitement spécifique spectaculaire mais importance majeure des soins standards de pneumopathie virale sévère

Voilà une humble mise au point à destination grand public.

👇1/n
2/ On sait maintenant que >95% des cas évoluent favorablement sans traitement
Pr ces formes bénignes importance ttt symptomatique + surveillance notamment si à risque d'aggravation (âge avancé, ATCD médicaux : diabète, obésité, etc.) + information précise

antibioclic.com/questionnaire/…
3/ Pour formes sévères nécessitant hospitalisation, le + important reste le standard de soins d'une pneumonie virale sévère à savoir oxygénothérapie / support ventilatoire à adapter à chaque patient, prévention complications, kiné respi, gestions des atteintes d'organes 2ndaires
Read 15 tweets
21 Jun
🔥Thread hydroxychloroquine #HCQ #COVID19

Pourquoi la très grande majorité des médecins s’accordent aujourd’hui pour dire que l'#HCQ ne marche pas ?

Parce que de très nombreuses études montrent son inefficacité et qu'aucune étude de qualité ne montre son efficacité.
👇1/n
Tout en haut de la pyramide de valeur des études, il y a les essais randomisés de grande ampleur. Il y en a désormais 3 sur l’#HCQ dans #COVID19 dont 1 publié (@NEJM) et 2 partagés via communiqué presse (@MartinLandray @ScienceMagazine). On y ajoute 2 méta-analyses solides.

2/n
1er essai : @boulware_dr et collègues

#HCQ en prophylaxie (en prévention de l'infection après exposition à risque) chez 821 patients : autant de patients contaminés par COVID-19 avec #HCQ que #placebo. Effets indésirables plus importants avec #HCQ (40% #HCQ vs 17% #Placebo)

3/n
Read 25 tweets
17 Jun
🔥Voilà un thread afin de ne pas avoir à répéter tout le temps la même chose sur la recherche médicale thérapeutique pendant #COVID19 #SARS_CoV_2 #pandemic

👇👇
1/ Les infectiologues cliniciens n'attendaient pas de ttt antiviral permettant une amélioration "spectaculaire" pr une maladie aiguë virale sévère (cf dengue, zika, chik, grippe), il était donc nécessaire d’évaluer rigoureusement et d’espérer un ttt un peu efficace et non toxique
2/ Il existe de nombreux candidats repositionnés qui ont été utilisés et testés et ce dès le début de la pandémie : #lopinavir/#ritonavir, #remdesivir, #hydroxychloroquine, #interferon ß pour n’en citer que quelques-uns
Read 35 tweets
28 May
🔥La médecine ne relève pas d'un coup de poker #COVID19 No #FakeMed

Tribune @ReJIF_ @SPILF_ : on ne décide pas de la prise en charge d'une maladie sur la base d'une croyance, en bafouant toute la démarche scientifique. Merci de signer et diffuser

👉forms.gle/zeMbmHPjoczJXm…

1/n
Lors #COVID19, certains prétendent que le "bon sens" serait suffisant pour décider de l’efficacité / sécurité d’un traitement. Surfant sur la vague de #désinformation ils proposent des "sondages" comme si la décision médicale était un quizz géant
2/n
Nous, médecins/soignants, qui travaillons sans relâche à soigner et soutenir les malades, à leur procurer les meilleurs traitements, nous, chercheurs, qui travaillons sans cesse à comprendre #SARSCoV2 et trouver un traitement estimons qu’il est de notre devoir de réagir
3/n
Read 21 tweets
11 Mar
3/n Incubation médiane 4 jours (2-7). Selon étude JAMA, 81% des formes cliniques modérées, 14% sévères (dyspnée, fréquence respiratoire ≥30/mn, SaO2≤ 93%, PiO2 <300, et/ou infiltrat pulmonaire > 50% en 24-48h), et 5% critiques (SDRA, choc septique, et/ou défaillance MV)
4/n L’existence de formes pauci-symptomatiques ou asymptomatiques est avérée.
Sur les données du bateau de croisière Diamond Princess, le pourcentage de cas asymptomatiques a été estimé à 34,6% (95% IC : 29,4%-39,8%).
5/n 2 formes cliniques
- simple au cours de laquelle le virus reste indétectable dans le sang (données actuelles) ;
- compliquée avec une aggravation vers le 7ème jour qui se traduit par une atteinte parenchymateuse, un sepsis, des surinfections bactériennes ou fongiques.
Read 12 tweets