Profile picture
Ter-Ter et Liberté @TerTerEtLiberte
, 20 tweets, 5 min read Read on Twitter
Depuis lundi et la sortie du rapport du GIEC ("résumé pour les décideurs" en fait), des youtubeur.se.s ont fait une vidéo qui a pas mal tourné (4,6 millions sur FB et 120k YT) sur les questions d'écologie. Elle pose vraiment problème, pour plusieurs raisons ⬇️
Tout d'abord, "positive attitude". La vidéo fait le choix de passer très vite sur les constats, qui sont dramatiques. Selon les auteurs "tout le monde est au courant, pas besoin d'en rajouter". En fait, c'est plutôt qu'ils ont pas envie d'être des oiseaux de mauvaise augure.
Leur pari, c'est qu'avec des vidéos "positives" qui proposent des infos "positives" et des solutions "positives" on arrivera à ramener plus de personnes dans "la lutte". Toute leur stratégie c'est de nier la conflictualité parce qu'il la voit comme un repoussoir.
Mais si on regarde l'histoire des luttes c'est plutôt l'inverse. Les révolutions, les insurrections, les mouvements sociaux victorieux ont presque toujours été des luttes contre des situations merdiques et des ennemis communs bien identifiés.
La conflictualité c'est utile parce que ça permet de rendre les situations d'oppression lisible pour tout le monde, dominants comme dominé.e.s. En niant la conflictualité, non seulement on exonère les responsables, mais on rend le réel illisible et on démotive.
Ensuite, la "consomm'action". La vidéo s'oriente très vite vers des solutions individuelles de consommation contre le dérèglement climatique et le saccage du vivant. Manger local, changer de fournisseur d'énergie, bref, pisser dans sa douche pour sauver les ours blancs.
Mais déjà c'est pas le type de consommation qu'il faut questionner, mais l'existence même de "marchandises". Le capitalisme est ce système de croyances qui nous aliène et nous dépossède des moyens mêmes de notre subsistance. "Consomme, travaille, et ferme ta gueule".
C'est le mythe du travail et la société de consommation qui posent problème, pas la qualité des produits qu'on achète. Le bio peut être industriel, le local peut être hors-sol, et les saisons ça voudra plus dire grand chose d'ici une quinzaine d'années.
Il n'y a pas de consommation éthique dans le capitalisme, un système qui soumet l'ensemble du vivant au dieu Economie. Non seulement la consommation "éthique" n'en a que le nom mais elle renforce le capitalisme en validant sa base conceptuelle.
Troisième figure, le "citoyen". Pour peser sur les décisions prises en notre nom, il faudrait signer des pétitions et écrire des lettres aux élu.e.s. Mais ça fait des années que des pétitions récoltent des millions de signatures (avaaz, change) et que ça ne change rien.
Pourquoi ? Parce qu'en fait ça ne marche pas comme ça le pouvoir politique. Les "mauvaises décisions" ce n'est pas par manque d'information des élu.e.s. Il y a des centaines de livres qui expliquent la génèse de la démocratie "représentative", lisez les les youtubeurs svp.
Historiquement et sociologiquement, la délégation du pouvoir par le vote permet toujours aux classes sociales dominantes d'assurer leur domination réelle sous l'apparence d'un "droit" neutre et d'élection "libres et non-faussées". Pas besoin d'être anarchiste pour comprendre ça
Ca fait au moins 40 ans que des rapports grand public expliquent qu'on va dans le mur et que rien n'est fait par les décideurs politiques. Parce que les classes dominantes vont par remettre en cause le fondement même de leur domination, c'est logique en fait.
Enfin, la "non-violence". Surtout, restez calmes. Le monde crame mais ne faites pas trop de bruit. Si on utilise la violence ça va nous déservir. On retrouve là toute la stratégie déployée par Alternatiba, mouvement "positif" et "non-violent" de jeunes blancs.
La non-violence est un mythe au service des dominants. C'est justement la prétention de l'Etat d'exercer le monopole de la violence. Or toutes les évolutions sociales majeures ont nécessité l'utilisation de la violence par les masses.
Le capitalisme ne va pas s'auto-abolir, comme la monarchie ne s'est pas auto-abolie et que des esclaves (et tou.te.s les dominé.e.s) ont du se battre et mourir nombreux.ses pour obtenir un résidu de "droit". La violence n'est pas une fin mais elle est nécessaire.
Positivité, consomm'action, citoyennisme et non-violence, on retrouve tout ça sur leur site ilestencoretemps.fr. En fait on arrive à la fin de la civilisation et le seul truc qui sort de YT c'est un condensé des mythes fondateurs de la civilisation.
On arrivera à rien si on remet pas en causes les catégories conceptuelles qui nous ont conduit dans le mur. Et ça tombe bien sur chacun de ces aspects il y a plein d'auteurs et d'ouvrages qui ont montré que ça ne fonctionnait pas comme ça.
Des automédias (réseau mutu par exemple), des infokioskes, des revues (jeff klak, revue z, etc), des maisons d'éditions indépendantes (agone, libertalia, la fabrique, zones, lux, encyclopédie des nuisances, etc.). J'en oublie plein mais y'a de quoi faire.
Pour conclure, il y a un très bon texte datant d'il y a quelques années qui permet de défoncer toutes ces assignations à résidence et tous les mythes que charie cette vidéo. Quitte à envoyer vos proches sur youtube: "Oubliez les douches courtes"
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Ter-Ter et Liberté
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!