Fin de la pause twitter, ça fait du bien un petit moment
sans #fakenews. Donc pour résumer :
1 - évaluation des #dangers
2 - caractérisation des #dangers
3 – évaluation des exposition(on en est là)
4 – évaluation des risques.
Rappel : pour les produits #phytopharmaceutique, les
évaluations des #expositions et des #risque est réalisée pour toutes les
populations potentiellement exposées et tous les compartiments donc :
Consommateurs, Utilisateurs, résidents et passants
Animaux sauvages (mammifères, oiseaux, poissons,
abeilles, autres arthopodes, etc…Sols et eaux
En Europe cela est réalisé par l’@EFSA_EU pour la substance
active et une ou plusieurs représentations représentatives.
Pour être approuvée la substance et les préparations
représentatives doivent montrer un risque acceptable pour au moins un usage.
Le #cuivre à été réapprouvé pour 7 ans par la Commission
Européenne à la suite de l’évaluation de l’@EFSA_EU
Maintenant les dossiers d’homologation des produits vont être transmis dans chaque pays membre. Le règlement 1107/2008
prévoit une évaluation « simplifiée » par rapport à l’ancien : l’Europe
est divisée en 3 zones, un pays par zone sera rapporteur
et en fonction de ses conclusions, les autorisations seront délivrées dans les autres pays de la zone par une procédure de reconnaissance mutuelle.

Ci-dessous un tableau (pas à jour) pour expliquer le principe
En tant que #toxicologue, je ne vous parlerai que de l’évaluation
des #expositions humaines. Pour le consommateur, le #cuivre étant un oligo-élément essentiel, on le retrouve dans beaucoup d’aliments à l’état naturel :
Indépendamment de potentiels traitements phyto. D’autre
part, au niveau alimentaire (voie orale) le #cuivre est très bien régulé au
niveau de l’organisme (voie #thread précédent). Donc aucuns #risques.
Le plus intéressant sont les expositions non alimentaires :
Utilisateur, travailleur, passants et résidents.
Pour cela, l’@EFSA_EU à élaboré un document guide qui permet
l’évaluation des expositions de ces populations : efsa.europa.eu/fr/efsajournal….
Rappel :
Operateur : celui qui va appliquer les
traitement (exposition pendant le mélange et chargement de la cuve ou du
pulvérisateur et pendant l’application)Travailleur : celui qui va intervenir dans la culture après le traitement en fonction des scenarios :
inspection, irrigation, récolte, toute interventions sur les culture – nombreuses pour la vigne par exemple)
Passant : celui qui passerait malencontreusement à côté d’un champs en cours de traitement
Résident : les personnes résidant à côté d’un
champ traité : enfant et adulte, en prenant en compte toutes les voies d’expositions possibles : dérive de pulvérisation, inhalation de vapeurs, entrée dans un champ traité, dépôts sur les surfaces (jardin, intérieur…) et le cumul
Le document guide de l’@EFSA_EU propose un modèle déterministe
pour calculer toutes ces expositions. Modèle basé sur des centaines d’études
réalisée en conditions réelles d’exposition qui couvrent tous les scenarios de
pulvérisations possibles sur toutes les cultures
Exemple de matériels d’application pris en charge :

Ensuite, il va falloir un peu s’accrocher là….

Il faut rentrer un certain nombre de paramètres dans le
modèle pour avoir une estimation de l’exposition.
Le premier et essentiel sont les usages du produit GAP (Good
Agricultural Practices) en anglais : quel est le type de produit (liquide,
solide), la dose de(s) substance(s) dans le produit, la dose à l’Ha, le nombre
d’applications par saison, le délai entre chaque application,
Un exemple pour le #cuivre sur le mildiou de la vigne :

Un autre paramètre essentiel est l’absorption cutanée de
la substance dans le produit. Là encore un document guide de l’@EFSA_EU expliquecomment la déterminer : efsa.europa.eu/fr/efsajournal…
Rappel, la majorité de la contamination est cutanée pour
ces populations exposées (90%) donc ce paramètre est très important.
Dans le cas du cuivre, avant d’avoir des études
spécifiques, nous supposions d’en tant que substance inorganique, il était très
peu absorbé.
Surprise lorsque des études ont été réalisées sur
différent types de préparations, la pénétration cutanée était relativement
importante (10% retenu par l’@efsa).
D’autres paramètres doivent également être pris en compte :le Coefficient de transfert : la surface du corps exposé par heure de travail, le DFR (Résidu Foliaire Délogeable) : en fonction de la culture, la quantité qui va passer des cultures traitées sur la peau.
La dilution maximum du produit dans la cuve ou le pulvé, qui peut avoir une influence sur l’absorption
cutanée (voir document guide) et tout type de mesures pouvant limiter les
expositions (Equipements de Protections Individuels, buses anti-dérive,
distance tampon autour des habitations) qui apparaitrons sur les conditions d’emploi.
Ex : toujours pour notre #cuivre :
Tous ces rappels étant fait, on prend notre petit modèle,
on rentre les paramètres qu’il faut et on obtient l’évaluation des risques pour
chaque population #risques aigus et/ou chroniques.
Pour revenir au #cuivre, prenons l’exemple emblématique
de la #vigne.
efsa.europa.eu/en/consultatio…
(ici sont présentés les anciens modèles donc ne suivant pas le document guide
actuel de l’EFSA 2014.
efsa.europa.eu/en/efsajournal…
efsa.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.29…
efsa.onlinelibrary.wiley.com/action/downloa…
Prenons les usages revendiqués : un exemple sur les
plusieurs représentations représentatives :
En appliquant le modèle, pas de risques pour l’applicateur,
ni le résident. Pas de risques aigus donc pas de risques pour le passant.
Plus intéressant, le travailleur en vigne :
Pour 3applications à 21j d’intervalle
Pour 8 applications à 7 jours d’intervalle
Je rappelle qu’on ne doit pas dépasser 100% de l’AOEL pour avoir un risque acceptable
En affinant les paramètres et quelque soit la préparation
représentative, l’@EFSA arrive à 600 % de l’AOEL soit 6 fois la dose maximale
admissible pour les travailleurs en vigne avec 4 kg/Ha
Sachant en plus que l’exposition est
majoritairement cutanée minoritairement par inhalation, l’exposition va
directement dans le sang, sans être régulé par le foie, donc possiblement
exposition directe du cerveau et dépassement des capacités d’homéostase. Voir #thread 2 toxicité
Donc à 6 fois la dose admissible les risques sont réels pour le travailleur en vigne. Risques de maladies neurodégénératives
(poke @LeluOlivier )
En faisant le calcul inverse, afin d’avoir un risque acceptable pour ces même travailleurs, la dose maximale pouvant être utilisée pour atteindre 100% de l’AOEL donc un risque acceptable est de 200g/ Ha avec 1 seule application pas an…
Je me demande comment faire les autorités de chaque pays EU pour donner une AMM #cuivre sur vigne prenant en compte ces considérations, à moins d’une décision politique.

Je vous laisse réfléchir la dessus…
Sachant qu’il n’y a aucune alternative en #bio pour les #vins #bio, que le #lobbying #bio à largement influencé l’inscription du #cuivre pour 7 ans à 4 kg/Ha lissable sur 7 ans, donc potentiellement plus de 4kg par ans en cas de forte pression de mildiou
Et sachant que les produits chimiques *de synthèse permettent
d’obtenir un risque acceptable pour toutes les populations exposées.

Et je ne parle pas du risque environnemental du #cuivre (si
@Leblo6Sandrine veut s’y coller…).
Et je finirai par ma question rituelle : quel est l’intérêt
du #vin #bio ? A part commercial et sociétal ?

Si si qqun peut me faire le threadreader qui va bien... tjs pas compris.

A bientôt

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Antony Fastier #nofakenews

Antony Fastier #nofakenews Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @fastier_antony

Jun 29, 2020
Alors, avant de vous faire bourrer le mou par mes amis @coquelicots_ un petit mot sur les #metabolites de #pesticides, je ne met pas volontairement d'* car cela concerne aussi les #pesticides #bio
voila le lien vers le document guide pour les évaluer ec.europa.eu/food/sites/foo…

je l'appellerai 221/2000 par la suite. Donc cela fait bien depuis les années 2000 qu'ils sont étudiés et évalués. Ce sont les #metabolites retrouvés dans les eaux souterraines
donc de boisson potentiellement. Donc dans l'eau du robinet. Bon heureusement que les #pesticides se décomposent en métabolites, sinon on en retrouverait partout et ça serait vraiment un problème.
Donc on étudie toutes les transformations
Read 15 tweets
Jun 9, 2020
Un scientifique change d’avis si les faits lui donnent tort .... quel que soit son statut

Petite histoire personnelle : allez je vous la fais courte.

Il y a une dizaine d'année, j'étudiais encore et encore le #cuivre en biocides et #pesticides
Outre le fait que pour dériver une DJA et une AOEL sur un oligo-élément, tout allait bien. Juste un petit questionnement sur le passage cutané et l'évitement du premier passage par le foie, mais le #cuivre, élément métallique, n'est pas sensé pénétrer facilement la peau.
Autre questionnement, les impuretés pourries #plomb, #cadmium, #arsenic, #nickel mais en quantité faible donc a priori pas de soucis.
Read 14 tweets
Apr 18, 2019
#Cuivre épisode 2 c'est parti.
Rappel du premier épisode : threadreaderapp.com/thread/1116041… après un peu de chimie et de #reglementation on va rentrer dans le vif du sujet #toxicologie.
D’ailleurs, je m’aperçois que je suis allé un peu vite dans ma démarche.
Petit rappel sur l’évaluation des risques :
Préliminaire, différence entre dangers et risques, je la fais tout le temps celle là mais il faut bien comprendre. #danger : propriété intrinsèque d’une substance, #risque : probabilité d’être exposé à cette substance.
Donc risque = Danger x exposition.
Ceci étant dit : la démarche d’évaluation des risques :
1 – Identification des dangers (par les études, publications, etc…)
2 – Caractérisation du danger : dérivations des doses de références toxicologiques
Read 35 tweets
Apr 10, 2019
Début du #thread sur le #cuive (speciale dédicace à @GeWoessner et au clip de Dalida Paroles paroles 😉). Je pose les bases, le plus croustillant viendra avec le thread 2 et peut être 3. et si qqun est partant on peut écrire un livre au moins ça rapportera 🤣
Préliminaire 1 : mes
#tweets n’engagent que mon opinion personnelle.
Préliminaire 2 : je ne suis pas anti- #cuivre ni anti #bio comme je l’ai déjà dis.
Cela étant dit et comme promis, je vais vous parler du #cuivre ou plutôt des #composés du cuivre
Pour certains je ne vais que répéter des banalités mais c’est toujours bien de répéter ça ancre les choses…
Le cuivre est utilisé en #agriculture (essentiellement comme #fongicide sur le mildiou) mais également en tant que #biocide
Read 31 tweets
Mar 28, 2019
Préliminaire 1 : mes
#tweets n’engagent que mon opinion personnelle.

Préliminaire
2 : je ne suis pas anti- #bio, j’en achète même pour mes élevages
d’insectes (elle sont belle mes fourmis hein !)
Ceci étant dit et comme promis, je vais vous parler des #pesticides #bio. La majorité d’entre vous le sait, 4% vont l’apprendre.
Pour certains je ne vais que répéter des banalités mais c’est toujours bien de répéter ça ancre les choses…
Alors en Europe, nous avons un règlement #bio eur-lex.europa.eu/legal-content/… que vous pouvez lire dans toutes les langues EU . Allez y c’est instructif, un peu chiant aussi comme tous les textes règlementaires. Bon ce qu’on note quand même, c’est que le #bio c’est compliqué.
Read 26 tweets
Mar 19, 2019
Bon je m'y colle. Mais je ne vais pas y passer des heures, j'ai mal dormi 😀 @SciencesPoulet
@AntBerranger @emma_ducros @agritof80 et aux autres. Petit rappels sur le #glyphosate.
Préliminaire : mes tweets n'engagent que mon opinion personnelle. Ceci étant dit, jevais commencer par une petite présentation pour ceux qui auraient la flemme d'aller voir mon profil sur #LinkedIn. Je n'ai pas de pseudo et c'est volontaire.
Read 49 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Don't want to be a Premium member but still want to support us?

Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal

Or Donate anonymously using crypto!

Ethereum

0xfe58350B80634f60Fa6Dc149a72b4DFbc17D341E copy

Bitcoin

3ATGMxNzCUFzxpMCHL5sWSt4DVtS8UqXpi copy

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!

:(