Discover and read the best of Twitter Threads about #dette

Most recents (12)

Le Premier président @pierremoscovici présente ce matin les grandes lignes du projet stratégique des juridictions financières #JF2025 et les réformes qui en découlent

🎥 A suivre en direct ⤵
fb.watch/3rstbj0kxz/
Les circonstances exceptionnelles nées de l'épidémie #COVID19 nous placent face à 3 défis :
▪ la soutenabilité de la #dette publique
▪ la qualité de la dépense publique
▪ la confiance des citoyens

#JF2025
Les juridictions financières se trouvent face à une nouvelle charnière historique et ne feront pas exception à leur tradition d'adaptation

#JF2025
Read 9 tweets
Au lieu de proposer d'annuler la #dette publique française que nous devons à la Banque de France qui est détenue par l'État à 100%, @bayrou préfère l'idée de rejeter la dette sur les générations futures.
La dette est une épée Damoclès qui permet de dominer l'État et les citoyens.
Les décideurs politiques cèdent aux pressions des banques et de la finance, du gouverneur de la Banque de France, des économistes usuraires : la dette doit être gravée au plus profond de notre mémoire, au fer rouge.
Cette culpabilité imposée au Français est un moyen de contrôle !
Pourtant 20% de la dette publique, qui correspond à peu près à la dette détenue par la Banque de France, est une dette entre nous (État) et nous-mêmes (Banque de France, société détenue à 100% par l'État).
Pourquoi nous infliger alors cette culpabilité de la dette ?
Read 4 tweets
De plus en plus de gens se rendront compte que la #dette n'est qu'une construction de l'esprit pour soumettre les citoyens ordinaires.
Une partie de la dette publique est prise au piège dans le bilan de la Banque de France, dont l'État est le seul actionnaire.
Il faut l'annuler !
Non seulement il faut annuler la dette publique détenue par la Banque de France pour le compte de la #BCE, mais en plus il faut comprendre qu'il n'est pas nécessaire que l'argent "public" de la #BCE transite par les marchés financiers.
La #BCE peut financer directement les États.
Il faut aller plus loin, et tordre le bras de la finance qui nous contrôle grâce à de l'argent qui n'est même pas le sien puisqu'il est créé par la #BCE.
Nous pourrions commencer par une création monétaire libre de dette de 3% du PIB pour financer l'État.
Read 4 tweets
Pour "rigoler" un petit pronostic:

Fin d’année 2020: le gouvernement continue de s'entêter dans la croyance au "ruissèlement". Tous les plans d'aides sont conçus comme un soutien inconditionnel aux entreprises, sans considération pour le soutien des ménages.

1/n (c'est long)
Début 2021 : pour les mêmes raisons idéologiques, le gouvernement continue de s'entêter sur la #dette, place les mesures de soutien au bilan de la Sécu et non pas de l'Etat pour contraindre son remboursement. De nouvelles mesures d'austérité sont annoncées pour les compenser.
L'économie continue de vivoter artificiellement par perfusion d’argent public : le ministre de l’économie et le 1er ministre annoncent un nouveau plan de soutien aux entreprises sur la base de leur chiffre d’Affaire passé, le "Plan de Soutien Final Pour la Reprise" (PSFPR)
Read 30 tweets
Super infographie de notre #économie, de ses dysfonctionnements et de ses dérives.

Je vais tenter d'expliquer avec mes mots et mes connaissances. C'est pas gagné mais bon allons-y.

[Thread]
Si on lui en a donné les moyens, la #BCE pourrait créer de l'argent et financer en direct :

- les États : en faisant un don à hauteur de 3% du PIB par ex. plutôt que de laisser les Etats s'endetter et avoir un déficit du même ordre

- les citoyens via la monnaie hélicoptère
Mais voilà, les traités européens lui interdisent de le faire. Le robinet est fermé 🚱

Alors la BCE crée quand même son argent magique en tapotant sur son petit ordinateur et rachète des titres de dette sur le marché des obligations. Là le robinet est ouvert 🚰
Read 26 tweets
🎙 @pierremoscovici, Premier président de la Cour des comptes, est auditionné ce matin par la commission @AN_Finances de l'@AssembleeNat, sur le rapport « #FinancesPubliques : pour une réforme du cadre organique et de la gouvernance »

A suivre en direct 👉videos.assemblee-nationale.fr/direct.9893720…
Près de 20 ans après l'adoption de la loi organique relative aux lois de finances #LOLF, la crise sanitaire nous place face à un double défi : assurer la soutenabilité de la #dette publique et améliorer l'efficacité des politiques publiques

#FinancesPubliques
Si l'horizon du temps long s'est imposé dans la gouvernance des #FinancesPubliques, le cadre de programmation n’a dans la pratique qu’une portée limitée. La mise en œuvre des 5 lois de programmation depuis 2008 a été marquée par des dérapages répétés
Read 7 tweets
La situation est même pire que ce qu'explique #Lordon.
Depuis que la #BCE injecte dans les marchés les milliards qu'elle crée en tapotant sur un clavier d'ordi, les sociétés cotées en profitent pour s'endetter "gratuitement", afin d'acheter leurs propres actions pour les annuler.
Profitant de l'abondance de capital à bon marché, les sociétés font même le contraire de l'augmentation de capital décrite par #Lordon : le rachat d'actions par la #dette permet de détruire le nombre d'actions de la société, et de restituer aux investisseurs du capital.
Une vidéo qui permet de comprendre les raisons derrière ce cannibalisme financier qu'incarne le rachat d'actions.
Est-ce que #Macron fait semblant de nier ce phénomène lorsqu'il trouve des "raisons" à la transformation de l'ISF en IFI ?
Read 4 tweets
Selon @BrunoLeMaire la #dette colossale de l'Etat sera remboursée par de la croissance.
Croit-il lui-même ce qu'il raconte alors que l'État dépense plus qu'il n'encaisse depuis 46 ans ?!
Il n'évoque pas un instant que la dette publique détenue par la #BCE peut être annulée.
Quand un État est endetté, ses créanciers ont contrôle sur lui et peuvent lui imposer des réformes. La #BCE étant le principal créancier de l'État à hauteur de 20%, le gouverneur de la Banque de France conditionne l'action de la BCE à de l'austérité budgétaire de l'État.
La #BCE, via la Banque de France qui est son deuxième actionnaire le plus important, et les créanciers privés, ont ainsi un contrôle sur l'État. @BrunoLeMaire le sait et il doit leur montrer patte blanche. D'où son intervention sur @franceinter où il donne des gages à ses maîtres
Read 11 tweets
La #finance repose sur la #dette.
La force de la finance est que ses adeptes et ses détracteurs poussent chacun pour plus dettes. Dettes privées par le crédit pour les uns, dettes publiques pour les autres.
Tant qu'il y aura de la dette, la finance prospèrera et nous dominera.
Comment les détracteurs de la #finance veulent-ils combattre la finance en poussant à la dépense publique par la dette ? Ne savent-ils pas que la dette est une arme pour dominer socialement les masses ?
Même les écologistes veulent verdir l'économie en ayant recours à la dette. Or la dette n'est qu'une construction de l'esprit qui permet de dépenser aujourd'hui ce qui aurait dû être consommé plus tard.
Read 9 tweets
À lire cet interview réalisé au moment de la crise de la #dette de 2011.
Eric Toussaint est un éminent spécialiste de la dette. Vous ne le connaissez certainement pas, car son discours éclairé sur la #finance ne plaît pas aux médias des milliardaires.
#BCE
cadtm.org/La-BCE-fidele-…
Grâce aux travaux d’Eric Toussaint exposés entre autres par @alaingresh, on comprend comment la dette fut l’arme de la #colonisation. La #finance n’est jamais loin quand il est question des blessures de l’histoire.
@OrientXXI
https://t.co/FmoPkZ71h2
Replonger dans le XIXe siècle permet de se rendre compte que les colonisés et ceux qui devaient travailler dès l’adolescence 6 jours sur 7 pendant 12 heures par jour, ont été victimes des mêmes bourreaux : une caste financière cupide. Aujourd’hui, leurs descendants se divisent...
Read 3 tweets
Voilà où nous mène la #BCE et les dirigeants politiques : tout droit dans le mur.
En répondant au problème de la #dette par plus de dette, c'est comme si un conducteur accélérait en voyant un mur devant lui.
(À dérouler). Image
Personne n'a le courage de proposer un monde où la monnaie est autre chose que de la dette. De toute façon les banques ne l'accepteront jamais car la monnaie-dette est leur raison d'être.
Il est urgent d'introduire dans l'économie une monnaie libérée de la dette !
La BCE s'enferme dans une impasse dangereuse si elle reste dans sa logique de dette
1/ soit elle continue dans sa politique monétaire qui aggrave les inégalités de richesse et dans ce cas c'est l'insurrection populaire
2/ soit elle ne fait rien et c'est l'effondrement financier
Read 5 tweets
« des contre-vérités #économiques alimentent depuis deux mois, dans une sorte d'auto-empoisonnement psychologique, les colères, les frustrations et les ressentiments, justifiant les revendications financières les plus fantaisistes et les plus irréalistes » lepoint.fr/politique/gile…
« D'abord, la France y apparaît comme l'un des pays les plus égalitaires au monde. Un peu moins égalitaire, certes, que les pays scandinaves, mais beaucoup plus égalitaire que les pays anglo-saxons, les pays d'Europe du Sud, sans même parler des pays émergents. »
#Inégalités
« Enfin, contrairement à une idée très répandue et nourrie par les discours nostalgiques sur les Trente Glorieuses, la France est aujourd'hui bien moins inégalitaire qu'elle ne l'était il y a cinquante ans et infiniment moins qu'il y a un siècle (Gini était à 0,460). »
Read 14 tweets

Related hashtags

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3.00/month or $30.00/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!