Discover and read the best of Twitter Threads about #pétrole

Most recents (24)

⛽️ L’INDUSTRIE PÉTROLIÈRE ENREGISTRE DES BÉNÉFICES RECORDS SUR LE DOS DE LA GUERRE EN UKRAINE
#petrole #carburant #energie
#Thread
D’après un rapport de Greenpeace Europe Centrale et Orientale, les bénéfices engendrés par les compagnies pétrolières depuis l’invasion russe en Ukraine sont estimés à 3 milliards d’euros supplémentaires. La marge sur le prix de la pompe a donc considérablement augmenté.
D’après le média belge RTBF « Sur l'ensemble du mois de mars, l'industrie pétrolière aurait notamment réalisé en moyenne 1,18 milliard d'euros supplémentaires de recettes en Allemagne, 412,3 millions en France, 387,5 millions en Italie,
Read 5 tweets
Airbus a réussi à faire voler pendant trois heures un avion sans carburant fossile. Jusqu'à présent, les essais avaient porté sur des mélanges de kérosène et de carburants non fossiles.

Ce succès rend-il pour autant l'aviation durable ?

1/9

capital.fr/entreprises-ma…
Tout d'abord, cette annonce est une bonne nouvelle car même dans 20 ou 30 ans, on aura encore besoin d'avions (défense, transport longue distance...) donc si on veut atteindre la neutralité carbone, ceux-ci devront voler avec autre chose que des carburants fossiles.

2/9
Cependant, le gisement de ces carburants (agrocarburants, carburants issus d'huiles usagées, de graisses animales voire plus tard peut-être électrocarburants produits à partir d'hydrogène électrolytique...) est limité, surtout si on veut qu'il soit véritablement "durable".

3/9
Read 9 tweets
Première contre-sanction russe majeure : #Poutine exige que les achats européens à la #Russie soient payés en #roubles.

Conséquence : soit l'#UE se coupe du gaz russe, soit elle s'exécute et saborde 4 semaines de sanctions contre la #Russie.
1/

latribune.fr/economie/inter…
Or l'UE importe 40% de son #gaz depuis la Russie (+ #pétrole et #charbon) et ne peut réorganiser ses approvisionnements avant longtemps. La dépendance de l'#Allemagne c'est 55% et ne possède pas de terminaux méthaniers aptes à recevoir du #gazGNL produit aux #USA ou au #Qatar.
2/ Image
Le principal effet de cette mesure sera donc. .. un soutien de facto du cours du rouble par une #UE qui ne peut choisir de saborder son économie.

Malgré les rodomontades, l'UE est dans la main de Poutine et d'autres contre-sanctions plus graves encore pourraient suivre...
3/ Image
Read 11 tweets
Les banques internationales ont prêté énormément à l'industrie du gaz de schiste en Amérique du Nord.
Alors qu'en Arabie Saoudite l'extraction de #pétrole est rentable à partir de 10$, le cours doit dépasser 60-65$ pour le gaz de schiste.
Article (2019) :
challenges.fr/entreprise/ene… ImageImage
Avec la guerre en Ukraine, et l'inflation post-covid, les investisseurs et les créanciers respirent.
Ce sont les Européens qui payent les frais... Image
Les banques internationales avaient accordé $2700 milliards aux activités polluantes, notamment l'industrie du gaz de schiste.
Read 4 tweets
#Pétrole
Ca c'était avant les sanctions russes. La Russie exportait 7.8Mbj. Evidemment ils ne seront pas tous retirés du marché ( les copains, le parallèle...) mais on va au devant d'un sévère manque d'offre. Image
On pourrait penser qu'il suffit de dire à nos amis saoudiens d'ouvrir les vannes. Sauf que...depuis des années on investit plus des masses. La crise Covid est passée par là et les marges de surplus de production sont minimes. L'OPEP peine à produire ses quotas.
D'ailleurs, devant cette situation qui se profile, elle ne va probablement même pas les modifier, rajoutant 400kbj le mois prochain, comme initialement prévu car elle ne pourra déjà pas les produire.
Read 5 tweets
EN DIRECT. Poutine s'est adressé à ceux "qui tenteraient d'interférer avec nous (...) ils doivent savoir que la réponse de la Russie sera immédiate et conduira à des conséquences que vous n'avez encore jamais connues". #UkraineRussie lepoint.fr/monde/en-direc…
L'opération russe en cours dans plusieurs villes d'Ukraine vise à "détruire l'État ukrainien, s'emparer de son territoire par la force et établir une occupation", a estimé le ministère ukrainien des Affaires étrangères. bit.ly/3sfQGfP #UkraineRussie
Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a imploré Vladimir Poutine, « au nom de l'humanité », de renoncer à son attaque en Ukraine. bit.ly/3sfQGfP #UkraineRussie
Read 61 tweets
Étant d'origine Russe, ayant de la famille sur place, j'en ai plus que marre du #RussianBashing des médias français, et des occidentaux moralisateurs en général. Que dirait les USA si la Russie allait installer des bases opérationnelle avancées au Mexique et à Cuba ? 1/2
De plus, n'oublions pas que les accords de Minsk ne concerne que les territoires de la Crimée et du Donbass. Les termes était l'arrêt de l'avancée des pro-russes au-delà de ces territoires. C'est ce qui a été fait. Poutine ne fait que reconnaître une république qui a déjà 8 ans.
Biden et les représentants de L'OTAN n'ont qu'à arrêter de prendre les gens pour des cons. N'avaient ils pas promis en 1989 de ne pas s'étendre en direction des frontières Russe ? Qui sème le vent, récolte la tempête.

#Ukraine #RussiaUkraineCrisis #Russia #UkraineCrisis #Donetsk
Read 90 tweets
Une équipe internationale de chercheurs, dont @tlaval_pa et @ciais_philippe du LSCE, viennent de publier une étude dans Science quantifiant les sources « ultra-émettrices » de #méthane – puissant gaz à effet de serre – de l'industrie pétro-gazière.

[1/8]

science.org/doi/epdf/10.11…
En partenariat avec l'entreprise française @Kayrros spécialisée dans la mesure et l'analyse de données environnementales et climatiques, les chercheurs ont détecté et quantifié le méthane émis par les sources les + intenses de l'industrie pétro-gazière (> 25 tonnes/heure).

[2/8]
Ces « ultra-émetteurs » de méthane sont principalement localisés au Turkménistan, en Russie, aux États-Unis, en Iran, en Algérie et au Kazakhstan.

[3/8]
Read 9 tweets
Le bassin permien aux Etats-Unis est le plus important site de production de #pétrole au monde.

La production de pétrole y a d'ores et déjà dépassé son niveau pré-Covid et flirte aujourd'hui avec les 5 millions de barils par jour (Mb/j).

[1/11]

Graphique : @EIAgov
Un baril, c'est 159 litres.

5 Mb/j, c'est environ 5% de la consommation mondiale de pétrole... assurée par ce seul site d'extraction de pétrole non conventionnel "de schiste".

[2/11]
Cependant, comme vous pourrez le noter sur le graphique ci-dessous, le nombre d'appareils de forage en activité "rig count" est encore aujourd'hui significativement inférieur à son niveau pré-Covid.

[3/11]

Graphique : @EIAgov
Read 11 tweets
Le dispositif #ARENH a créé un avantage énorme aux #FournisseursAlternatifs et a entrainé pour @EDFofficiel déboires industriels et difficultés économiques qui ont fait exploser son #endettement

#Énergie

linkedin.com/posts/lucile-v…
En 2021, 81 concurrents d’@EDFofficiel lui ont acheté 100TWh d’#électricité à un prix de 42€ le MWh.
Si ces fournisseurs vendent en moy. cette électricité à 142€ le MWh sur le marché #SPOT 👉🏼la perte pour EDF est de 10 Mds € (100€ x 100 millions MWh)

linkedin.com/posts/lucile-v…
Read 21 tweets
[#Thread] Aujourd'hui, j'ai eu des questions sur le #Bitcoin d'une collègue femme de 57 ans.

Elle en a entendu parlé sur la route du travail à la #radio et notamment à cause de l'effondrement de la livre Turque.

J'ai donc essayé de lui expliquer le plus clairement possible ⬇️
Déjà, je tiens à rappeler que les femmes aussi s'intéressent au #Bitcoin, même si elles sont peu nombreuses.

Ensuite, ce qui m'a touché dans la démarche, c'est l'âge avancé de cette personne et qu'elle ne fasse pas partie de la génération #internet.

Mais sans aucun préjugé.
Une dernière chose, ce #thread n'a pas pour vocation d'aborder les aspects les plus techniques. Les maximalistes y verront peut-être des incohérences.

Le but est de faire comprendre avec des #images et des termes simples le caractère fondamental du #Bitcoin et son environnement.
Read 22 tweets
Savez-vous pourquoi le gaz fossile est appelé "gaz naturel" ?

Il est certes naturel au sens où il provient de l'environnement, comme le #pétrole et le #charbon, mais pourquoi l'avoir précisé dans son nom ?

[1/8]

Photo : plateforme pétro-gazière de Draugen en mer du Nord
Contrairement à une idée répandue, il ne s'agit pas d'une tentative de greenwashing.

L'explication remonte au XVIIIe siècle lorsque les villes s'équipaient de "gaz de ville" (aussi appelé "gaz manufacturé"), d'abord pour l'éclairage, puis plus tard pour le chauffage.

[2/8]
Le gaz de ville était un gaz de synthèse produit à partir de #charbon dans des usines à gaz (dont le nom est resté en français pour désigner quelque-chose de complexe).

[3/8]

Photo : ancienne usine à gaz de la Villette, BNF-Gallica
Read 9 tweets
La fabrique du doute par les industriels sur la réalité du réchauffement climatique, dont on parle dans #ComplementDenquete, est un poison qui a contaminé l'opinion publique, parfois via les relais les plus inattendus
#Total #petrole #Climat (1/3) Image
Ainsi cette citation de Gérald Bronner récemment nommé pdt de la commission de lutte contre les fake news:
"Contrairement à ce qu'affirment les médias et les écologistes tous les physiciens ne sont pas d'accord sur la théorie classique de l'effet de serre et sur le rôle du CO2" Image
Cette affirmation erronée d'un sociologue prétendant incarner la rationalité est issue de son ouvrage "l'inquiétant principe de précaution"(2010).
Un copié-collé de l'argumentaire climatosceptique des pétroliers, rédigé 20 ans après le consensus scientifique du GIEC en 1990 (3/3)
Read 3 tweets
Alors qu’on parle beaucoup de pétrole aujourd’hui #ComplementDenquete vous raconte l’histoire d’une entreprise méconnue : PERENCO Du #petrole low-cost et des méthodes contestées. @France2tv THREAD 👇
La famille Perrodo propriétaire de Perenco c’est la 19eme fortune de France, elle possède des châteaux viticoles à Bordeaux et le média Konbini
Perenco c’est surtout le numéro 2 du pétrole français. 6000 collaborateurs, un chiffre d’affaires estimé à 6 milliards d’euros et une holding domiciliée aux Bahamas.
Read 6 tweets
Pour le #climat et la sécurité énergétique, la priorité est de sortir des combustibles fossiles (#pétrole, #gaz et #charbon).

L'opposition au #nucléaire, à l'#éolien et à la #sobriété nous en éloignent et accroissent le risque de manquer nos objectifs climatiques.

[1/18]
Vu que @yjadot parle du scénario @nWassociation, faisons un point sur les scénarios en général. Ce qui va suivre est valable pour tous les scénarios (Negawatt aussi bien que RTE, IEA, ADEME...).

[2/18]
Les scénarios sont des outils permettant de connaître l'impact de certains mécanismes et de certaines hypothèses sur un système. Ce ne sont pas des futurs possibles pour deux raisons.

[3/18]
Read 18 tweets
Voici l'évolution du nombre de puits forés mais non fracturés de #pétrole non conventionnel aux Etats-Unis.

Graphique : @EIAgov

[1/10]
Ce graphique permet de comprendre comment l'industrie du pétrole non conventionnel 🇺🇸 a réussi à atteindre la rentabilité pour la 1ère fois de son histoire, depuis le début de la pandémie (alors que le cours du #pétrole s'est effondré, même s'il est remonté depuis).

[2/10]
Jusqu'en 2020 : les pétroliers non conventionnels 🇺🇸 forent beaucoup, davantage que le nombre de puits qu'ils exploitent en pratique, surtout dans le bassin permien (1er site d'extraction de pétrole au monde).

[3/10]
Read 10 tweets
Le prix de la houille (#charbon) atteint des sommets. Le charbon est la première source d'énergie servant à produire de l'électricité dans le monde, devant le gaz fossile.

[1/6]

Source : ft.com/content/b69672…
Plusieurs raisons expliquent ce prix élevé. La 1ère est la reprise de l'économie mondiale après le Covid, notamment en Asie du sud-est où le charbon joue un rôle très important.

[2/6]
En parallèle, des sécheresses en Chine ont limité la production d'hydroélectricité, et l'extraction de charbon en Indonésie (l'un des fournisseurs de la Chine) a été affectée par de fortes pluies.

[3/6]
Read 6 tweets
L'ancien premier ministre français @FrancoisFillon rejoint le conseil d'administration d'un groupe pétrolier public russe, Zaroubejneft, sur proposition du gouvernement russe.

[1/9]

#pétrole #Russie

connaissancedesenergies.org/afp/lex-premie…
C'est le même type de parcours que Gerard Schröder, ancien chancelier allemand ayant défendu fermement le projet de gazoduc Nord Stream 2, parti ensuite pantoufler dans des compagnies pétrolières et gazières russes (notamment Rosneft).

[2/9]
Ce genre de mobilité pose question à plusieurs niveaux.

Quelle sincérité de l'action pour le #climat de dirigeants politiques quand ils rejoignent de grands groupes pétroliers étrangers dont la rentabilité dépend de la non décarbonation de l'Europe ?

[3/9]
Read 9 tweets
Analyse des propos de @N_Hulot qui contiennent plein d'erreurs.

[1/20]
Sur les énergies renouvelables qui sont "gratuites à terme", rappelons que c'est le cas de toutes les énergies (même le pétrole et le nucléaire).

[2/20]
Ce qu'on paye dans tous les cas, c'est :
- la propriété : des terres (là où on implante une éolienne, une mine, un puits de pétrole...), des équipements et matériaux ;
- le travail humain à toutes les étapes de la chaîne de valeur.

[3/20]
Read 20 tweets
[RAPPORT @oxfamfrance & @amisdelaterre]

100 milliards $, c'est le montant injecté par les grandes banques 🇫🇷 pour renflouer les entreprises des énergies #fossiles depuis début 2020, avec notamment une augmentation de 22 % entre 2019 et 2020
👉bit.ly/Quoiquilencoute

THREAD 1/10
Le rapport sort le jour où l'@IEA exhorte à tourner sans attendre la page des énergies fossiles.
"Au-delà des projets déjà approuvés, aucun investissement dans de nouvelles installations pétrolières ou gazières ne devrait être réalisé"
2/10
lemonde.fr/energies/artic…
Depuis début 2020, les banques 🇫🇷 ont injecté 17,7 milliards $ dans les 30 entreprises les + agressives au monde dans le développement des #pétrole & gaz de schiste.

Des entreprises qui prévoient une production de pétrole équivalent à 378 ans de consommation de la France.
3/10
Read 10 tweets
La formation du Bakken dans le Dakota du Nord aux 🇺🇸 est un site important d'extraction de #pétrole de roche-mère (dit "de schiste") même s'il est secondaire par rapport au bassin permien dans le Texas (1er site de production de pétrole au monde).

[1/6]

Graphique : @EIAgov
Avant la pandémie, 1,5 millions de barils (1 baril = 159 litres) étaient extraits tous les jours du Bakken, soit 1,5% du pétrole extrait dans le monde.

[2/6]
Or, depuis un an les extractions sont en déclin et ce déclin devrait être pérenne étant donné que les forages ont été divisés par cinq depuis le début de la pandémie.

[3/6]

Graphique : @EIAgov
Read 6 tweets
Le ministère de l'énergie russe estime que les extractions pétrolières du pays sont probablement passées par un maximum absolu en 2019.

[1/5]

thebarentsobserver.com/en/industry-an…
Après la chute brutale liée au Covid, elles devraient réaugmenter jusqu'en 2027-2029 sans toutefois atteindre leur niveau de 2019, avant d'entamer un déclin inexorable.

C'est cohérent avec les données de @theShiftPR0JECT / @RystadEnergy.

[2/5]
Rappelons que l'Union européenne, dont les extractions pétrolières déclinent depuis le début des années 2000, importe presque un tiers de son pétrole depuis la Russie...

[3/5]

Graphique : @EU_Eurostat
Read 5 tweets
Ordres de grandeur concernant cet « important gisement de #pétrole » qui a été découvert au Mexique.

Celui-ci contiendrait entre 500 et 600 millions de barils (Mb) de pétrole. Cela correspond à 5-6 jours de consommation mondiale.

[1/4]

connaissancedesenergies.org/afp/mexique-pe…
Si on suppose (hypothèse arbitraire) que ce gisement produira 500 000 b/j, il sera épuisé en 3-4 ans (c'est sans tenir compte des taux de récupération qui ne sont pas de 100%).

[2/4]
En attendant, Pemex, la compagnie pétrolière nationale mexicaine, a vu ses extractions décliner de 1,8 Mb/j depuis 2004 (ses extractions étaient de 3,4 Mb/j en 2004 et sont de 1,6 Mb/j aujourd'hui...).

[3/4]
Read 4 tweets
Shell, l'une des principales majors pétrolières au monde, annonce avoir passé son pic d'extraction de #pétrole et estime le déclin à venir à 1 ou 2% par an.

[1/6]

fortune.com/2021/02/11/pea…
Cette annonce s'inscrit dans un contexte plus large. Les découvertes de #pétrole conventionnel déclinent depuis les années 60-70 et sont inférieures aux extractions depuis les années 80.

[2/6]
Les compagnies pétrolières privées ont donc le plus grand mal à renouveler leurs réserves, d'autant que l'instabilité du prix du pétrole rend risqué tout investissement dans des gisements particulièrement chers à exploiter.

[3/6]
Read 6 tweets

Related hashtags

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3.00/month or $30.00/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!